Il est possible qu’une seule greffe ne suffise pas à donner la densité voulue, au niveau de la zone receveuse. Une seconde greffe pourra toujours être pratiquée pour améliorer le rendu. Un maximum de 4 méga séances sont possibles en une vie, afin de corriger une calvitie sévère (Type VI ou VII de Hamilton). La chose importante à garder à l’esprit reste l’état de la zone donneuse. Celle-ci peut, selon le procédé, fournir de 2400 à 3600 greffons. C’est le nombre de greffons encore viables qui déterminera la possibilité de subir d’autres greffes ou non.

Laisser un commentaire