Le Minoxidil est un médicament vasodilatateur qui, à l’origine, permettait de traiter l’hypertension artérielle. Mais on a également constaté qu’il pouvait stimuler la pousse des cheveux et ralentir leur chute. De nos jours, le Minoxidil est reconnu comme l’une des meilleures solutions pour lutter contre l’alopécie. Dans ce qui suit, nous allons nous concentrer sur ce médicament. Après cela, vous saurez répondre à la question : Minoxidil pour ou contre ?

Le Minoxidil c’est quoi ?

Le Minoxidil agit en dilatant les vaisseaux sanguins. Son mécanisme de fonctionnement exact reste encore inconnu. Toutefois, grâce à l’application d’un millilitre matin et soir pendant plusieurs mois, le Minoxidil s’avère capable de stopper efficacement la chute de cheveux. Concrètement, les cheveux au niveau des zones traitées vont tomber pour laisser la place à de nouveaux cheveux plus denses.

Pouvant réactiver et stimuler les racines de cheveux paralysées par la calvitie, le Minoxidil permet de lutter contre cette maladie ou – de façon plus générale – de lutter contre la chute de cheveux. Pour appliquer le produit, vous allez l’étendre avec le bout de vos doigts de façon à recouvrir toute la zone à traiter et en débutant au centre.

 

Minoxidil pour ou contre

Comment ça marche ? Pour qui ?

Le Minoxidil est proposé dans des flacons. Pour le doser, on utilise souvent un pulvérisateur qui peut être associé à un applicateur.

  • Une dose de 1 ml correspond à environ 7 pulvérisations. Vous allez donc pulvériser une fois le produit puis l’étendre avec vos doigts. Vous répéterez cela à sept reprises afin d’administrer une dose d’un millilitre.
  • Si la zone à traiter est de grande taille, vous pouvez utiliser le pulvérisateur. Il vous suffit de retirer le capuchon du flacon et de pulvériser le centre de la zone à traiter
  • Si la zone est de petite taille, alors vous pouvez utiliser un pulvérisateur avec applicateur. Pour ce faire, vous allez retirer le capuchon du flacon et la partie supérieure de la pompe. Ensuite vous fixerez l’applicateur. Pour finir, vous appliquerez le produit en appuyant fermement, puis l’étendre avec vos doigts.

Étant donné que c’est une substance vasodilatatrice, le Minoxidil est recommandé uniquement aux jeunes de plus de 18 ans et aux adultes de moins de 65 ans. Encore faut-il que le cuir chevelu ne soit pas déjà irrité avant le traitement. Le Minoxidil est aussi déconseillé aux personnes qui souffrent d’une maladie cardiaque, aux femmes qui allaitent ou qui sont enceintes. Par ailleurs, il n’a pas d’effet sur une zone déjà totalement chauve où les cheveux ne pourront plus repousser. A la lecture de ces mots, vous devriez déjà avoir une petite idée sur la réponse à notre question : Minoxidil pour ou contre ?

Minoxidil pour ou contre …mais le seul traitement cliniquement prouvé !

Le Minoxidil a été découvert en 1963. Toutefois, ce n’est qu’en 1988 que l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (Food and Drug Administration ou FDA) a approuvé sa mise sur le marché en tant que solution topique pour lutter contre la chute de cheveux. À cette époque, le Minoxidil a été commercialisé par l’enseigne UpJohn sous la marque Rogaine. De nombreuses autorités sanitaires à travers le monde ont ensuite accepté de commercialiser ce produit. Aujourd’hui, le Minoxidil est reconnu comme le meilleur produit antichute de cheveux disponibles sans ordonnance.

Le Minoxidil peut être utilisé tant par l’homme que par la femme :

  • Pour les hommes, le traitement avec du Minoxidil 5 % est recommandé.
  • Les femmes supportent moins bien la concentration trop forte. Elles peuvent donc utiliser celle à 2 %.

Un Minoxidil 5 % contient une substance active (Minoxidil) à un taux de 50 mg/ml. À cela s’ajoutent d’autres composants tels que l’éthanol, le propylène glycol et l’eau purifiée.

Attention, le Minoxidil est un médicament et non une simple lotion

Certes, le Minoxidil est une substance active vendue sans ordonnance à une concentration de 2 % ou 5 %. Cependant, il est toujours plus prudent de ne pas s’aventurer seul dans ce genre de traitement. On recommande de valider votre médication avec un spécialiste tel qu’un dermatologue.

Vous ne pouvez pas utiliser le Minoxidil en cas de maladie cardiaque qu’avec un avis médical. Si vous présentez une maladie dermatologique du cuir chevelu, vous devez également la traiter avant l’application du médicament.

En aucun cas, vous ne devez augmenter la dose du produit ni la fréquence des applications. Un surdosage n’améliore pas les résultats obtenus, alors que cela accroit les effets secondaires. Votre spécialiste dermatologue est le plus apte à vous fournir des prescriptions concernant l’utilisation du Minoxidil.

Le Minoxidil peut être utilisé en complément à d’autres médicaments administrés par voie buccale. Le plus souvent, on a recours au Finastéride ou à des compléments alimentaires. Cela a pour but de doubler l’efficacité du traitement anticalvitie.

Dans les cliniques, il est aussi envisageable de l’utiliser parallèlement à un traitement laser. Une telle intervention améliorera considérablement l’efficacité du Minoxidil. Dans tous les cas, il est toujours recommandé de consulter d’abord votre médecin.

Ce traitement est souvent proposé après une greffe de cheveux.

Alors, concernant l’utilisation du Minoxidil, êtes-vous pour ou contre ?

Effets attendus… et secondaires… Risques

Le Minoxidil permet de stimuler la repousse et de renforcer les racines de vos cheveux. Vous pouvez donc vous attendre à un arrêt total de la chute de cheveux après 5 à 12 mois. Une fois que vous avez commencé le traitement, vous devez le poursuivre sur une durée indéterminée. L’arrêt du traitement impliquera une perte des bénéfices obtenus.

L’utilisation de ce type de produit n’est pas sans risques, bien qu’ils soient mineurs. Parmi les effets secondaires possibles, on cite :

  • Les petites plaques rougeâtres pouvant apparaitre au niveau des zones où le Minoxidil a été appliqué. Cela s’accompagne souvent d’une légère sensation de brulure.
  • La démangeaison sur les zones après l’application du médicament.
  • La perturbation de la vision au cas où le Minoxidil entrerait en contact avec vos yeux. Dans ce cas, vous devez rincer abondamment vos yeux avec de l’eau froide
  • L’éruption d’eczéma. C’est une réaction allergique au Minoxidil.

Si l’irritation persiste, il convient toutefois d’arrêter le traitement. Dans le cas où vous avez accidentellement avalé le produit, vous devez aviser immédiatement votre spécialiste, car cela pourrait provoquer des effets graves comme l’accélération du rythme cardiaque, les palpitations cardiaques, l’étourdissement ou la perte de connaissances.

Voilà, vous connaissez maintenant les avantages, les incertitudes et les risques concernant ce type de produit. Nous vous invitons maintenant à donner vos réactions concernant l’utilisation du Minoxidil, pour ou contre ?

Partager cet article :

Laisser un commentaire