Prise en charge et remboursement de la greffe capillaire

Si aujourd’hui la greffe capillaire garantit une solution rapide et efficace pour les personnes atteintes d’alopécie, elle n’en demeure pas moins une intervention chirurgicale onéreuse. À l’heure de se lancer dans ce projet, nombreux sont ceux à se poser la question de son financement et par la même d’un possible remboursement. Force est de constater, qu’à l’heure actuelle, la greffe capillaire est considérée comme un traitement esthétique,  ne bénéficie d’aucune prise en charge par la sécurité sociale ni par les mutuelles. Notons qu’il en est de même pour les traitements luttant contre la chute des cheveux, les compléments capillaires et les soins innovants (luminodermie, tricopigmentation,…).

greffe de cheveux prise en charge

Il convient toutefois de souligner l’exception d’une intervention pratiquée dans le cadre d’une alopécie cicatricielle. Touchant 3% des personnes atteintes d’alopécie, cette pathologie se caractérise par une destruction des follicules pileux. La greffe capillaire intervient dans ce cas figure comme un traitement médical.  Quant aux prothèses capillaires, leur prise en charge partielle par la sécurité sociale et éventuellement une mutuelle complémentaire ne seront justifiables qu’en cas d’application thérapeutique, c’est-à-dire afin de masquer une calvitie résultant d’un traitement anti-cancer médicamenteux.

Partager cet article :

Laisser un commentaire