La recherche se démène pour mettre au point les traitements de demain pour lutter contre la calvitie. Les grandes sociétés pharmaceutiques sont bien conscientes du marché gigantesque pour traiter et guérir les problèmes de perte de cheveux. En effet, l’on assiste à une compétition intense pour mettre au point les traitements de demain pour lutter contre la calvitie. Plus exactement pour stimuler la repousse des cheveux.

Le premier laboratoire qui mettra au point un remède efficace contre la calvitie décrochera le gros lot. Les axes de recherche portent essentiellement sur les cellules souches, le clonage cellulaire et la régénération du follicule pileux.

Traitements de demain pour lutter contre la calvitie ou en est on ?

Si pour l’instant, cela semble encore être une utopie, des pistes prometteuses et des percées notables ont déjà été accomplies en laboratoire. Entre effets d’annonce et solutions impossibles à reproduire en dehors des essais cliniques. Nous vous proposons dans cet article de faire le point sur la recherche et développement afin de mettre au point les traitements de demain pour lutter contre la calvitie. Où en sommes-nous ? Quelles sont les avancées médicales qui pourraient bien changer la vie des nombreuses personnes souffrant de calvitie dans un futur proche.

La thérapie par cellules souches

Véritable arlésienne, les thérapies visant les cellules souches sont prometteuses. D’autant plus que la législation internationale permet désormais leur utilisation, même si en France celle-ci est très encadrée. Ce n’est pas le cas pour les laboratoires situés aux États-Unis, et au Pays du Soleil levant. Dès lors, les regards se tournent vers ces deux pays pour espérer la mise au point des traitements de demain pour lutter contre la calvitie.

Thérapie par cellules souches

La thérapie par cellules souches et les recherches menées dans ce domaine sont encourageantes avec la promesse de résultats époustouflants. Les chercheurs de l’institut de recherche médicale Sanford-Burnham située en Californie ont annoncé avoir réussi à fabriquer des follicules pileux. Ceci afin d’obtenir de nouveaux cheveux à partir de cellules souches. Si cette technique s’avérait être fiable, alors les avantages seraient énormes pour les personnes souffrant d’alopécie. En effet, elle permettrait de réaliser une greffe de cheveux, sans avoir à prélever des greffons dans la zone donneuse. Ce qui implique une levée de la limite sur le nombre de greffes transplantables.

Le clonage des follicules pileux

Le clonage capillaire est l’un des axes de recherche des plus prometteurs pour mettre au point des traitements de demain contre la calvitie. Les chercheurs tentent de mettre au point une technique similaire à celle utilisée en botanique, celle de la bouture. En effet, ceux-ci ont découvert que les follicules pileux en état de dormance dans le cuir chevelu d’une personne chauve, pourrait être clonés, après prélèvement des cellules. Il suffirait alors de réinjecter ses cellules dans le cuir chevelu comme l’on le ferait avec une bouture. En effet, en 2012 des chercheurs Japonais ont réussi à faire pousser des cheveux humains complets sur des souris à partir de cellules extraites selon cette technique.

La régénération des cheveux grâce à la molécule FGF9

Les États-Unis sont à la pointe de la recherche sur les traitements de demain pour lutter contre la calvitie. Ainsi au pays de l’Oncle Sam des recherches ont été mené afin de mieux comprendre le mécanisme moléculaire permettant de régénérer les follicules. L’objectif est d’utiliser à notre avantage la protéine FGF9 pour induire la régénération des nouveaux follicules pileux. Le principe est relativement simple. Pour déclencher l’action de cette protéine, les chercheurs suppriment les couches de cellules sur le cuir chevelu. Ceci afin de déclencher le travail de régénération de l’épiderme.

Partager cet article :

Laisser un commentaire